Augmentation mammaire en Tunisie : pose d’implants en silicone

L’augmentation mammaire en Tunisie permet d’apporter du volume à des seins qui en manquent. L’utilisation initiale de la prothèse mammaire s’est faite dans le cadre de la chirurgie reconstructrice des seins après une mastectomie. Elle a ensuite été nécessaire dans la correction des malformations congénitales des seins comme l’aplasie, l’hypoplasie ou encore les cas d’asymétrie des seins. Mais de plus en plus, la mise en place d’un implant mammaire se fait dans le cadre de la chirurgie esthétique, pour obtenir un décolleté plus pigeonnant et pour passer d’un bonnet A à un bonnet C.augmentation mammaire tunisie

 

La chirurgie d’augmentation des seins est réalisée sur le plan esthétique pour augmenter le volume de la poitrine. Mais, parfois, elle est demandée par des patientes lors d’un lifting des seins pour ajouter du volume tout en corrigeant la ptôse mammaire.

Prix augmentation mammaire par pose d’implants en Tunisie

Le prix d’une augmentation mammaire en Tunisie varie en fonction du type de l’implant mammaire utilisé.

Tarifs chirurgie des seins Prix Durée du séjour
Augmentation mammaire prothèses rondes (certifiées non PIP) 2400 € 5 nuits et 6 jours
Augmentation mammaire prothèses anatomiques (certifiées non PIP) 2600 € 5 nuits et 6 jours

Devis gratuit

 

Déroulement de l’intervention d’augmentation mammaire par pose d’implants

La chirurgie d’augmentation des seins se déroule sous anesthésie générale. Pour la mise en place de la prothèse, plusieurs voies sont possibles. Le plasticien peut accéder par la voie aréolaire en réalisant une incision autour de l’aréole pour introduire la prothèse.

Il peut aussi introduire la prothèse grâce à une incision sous l’aisselle. C’est la voie axillaire de la chirurgie d’augmentation des seins.

De même, il peut réaliser une incision dans le pli du sein pour la pose de la prothèse. On parlera de la voie sous-mammaire. Toutes ces incisions déterminent le type de cicatrices après l’augmentation des seins.

L’emplacement de la prothèse une fois introduite dans le sein, peut être en prémusculaire c’est-à-dire devant le muscle pectoral et derrière la glande mammaire ; ou encore rétromusculaire, c’est-à-dire derrière le muscle pectoral.

augmentation mammaire tunisie

Types d’implants mammaires

Il existe aujourd’hui une grande variété d’implants mammaires, qui se distinguent aussi bien sur la forme que sur le contenu ainsi que la dimension. Il y a ainsi des prothèses en gel de silicone avec paroi simple, celle avec des parois ajustables qui permettent d’y ajouter des solutions salines lors de la mise en place de la prothèse, des prothèses à double, voire à triple paroi remplies de gel de silicone, etc. Certains de ces implants sont d’ailleurs très rares, comme les implants en gel cohésif sans paroi, les implants de remplacements du muscle pectoral, etc.

Bien que le remplissage des implants peut se faire avec une solution saline, à l’hydrogel, c’est surtout les prothèses remplies de gel de silicone avec une enveloppe en silicone qui sont plus convoitées et utilisées dans les cas de plastie d’augmentation mammaire.

Le choix de la prothèse est donc primordial lors de cette intervention. La mise en place de la prothèse peut se faire devant ou derrière le muscle pectoral ou en dual plan.

prothese mammaire silicone

Suites opératoires de l’augmentation des seins

Les suites opératoires d’une plastie de correction de l’hypoplasie peuvent être douloureuses, particulièrement quand l’implant est placé en rétromusculaire. Il est conseillé de prendre des antalgiques en cas d’intolérance à la douleur.

Un œdème et des ecchymoses après une telle intervention sont fréquents. Mais ils disparaissent au bout de 2 semaines. Le retrait des fils n’est nécessaire que si la suture a été effectuée avec du fil non résorbable. La reprise de l’activité sportive peut se faire après 1 mois.

Résultat augmentation mammaire

prothese mammaire tunisie

Le résultat d’une chirurgie d’augmentation mammaire intervient le plus souvent après 3 mois. La durée de vie des prothèses est de plus de 10 ans. Les cas d’asymétrie mammaire qui subsistent après une plastie d’augmentation mammaire peuvent être corrigées par une plastie mammaire secondaire ou à travers le lipofilling seins.

Complications de l’augmentation mammaire

Les rares complications de la chirurgie de pose d’implant mammaire sont les suivantes : les cas de rupture de la prothèse de déplacement, de formation de coque prothétique, des hématomes, les cas d’épanchement séreux, d’infection ou de nécrose. Certaines de ces complications peuvent entraîner à une explantation, c’est-à-dire au retrait de l’implant mammaire.. En d’autres termes, l’enveloppe de l’implant peut se rompre, et il y a une extraversion du produit de remplissage, donc du gel de silicone. Il y a dans ce cas, deux types de rupture, la rupture intracapsulaire et la rupture extracapsulaire.

Le gel de silicone peut rester dans la capsule après la rupture, ou se trouver dans les tissus environnants dans l’autre. Les cas de fuite du produit sont rares, parce qu’il s’agit d’un produit cohésif donc l’écoulement est difficile. En plus, nos chirurgiens et cliniques partenaires sont rigoureux sur le choix des implants mammaires.

Il n’est donc pas rare que pour augmenter le volume de leurs seins, certaines femmes préfèrent une injection de graisse autologue dans les seins à la place de l’implant. Le transfert de graisse ou lipofilling des seins est une alternative à la pose de la prothèse, qui en plus de permettre une augmentation des seins sans cicatrices, épargne de certaines complications chirurgicales liées à l’implant.

Devis gratuit