Principales idées reçues sur la ménopause

La ménopause indique la fin du cycle reproductif chez la femme mais selon les spécialistes, il n’affecte en rien la qualité de sa vie sexuelle. En effet, les hormones qui baissent suite à la ménopause n’ont d’effet direct ni sur le plaisir ni sur le désir.

La ménopause est souvent liée à un tas de problèmes

On entend souvent dire que la ménopause est accompagnée de bouffées de chaleur, d’inconfort, de sécheresse vaginale et du coup l’arrêt de la vie sexuelle. La première idée reçue associée à la ménopause est que c’est une période difficile, horrible et qui affecte bon nombre de personnes.

Ces manifestations sont bien réelles mais elles ne durent pas éternellement, ce n’est pas une fatalité. Chaque femme vit sa ménopause de façon différente des autres. Certaines mêmes ne la voient même pas passer et se focalisent plutôt sur le fait qu’elles n’auront plus la contrainte des règles tous les mois, ni celle de la contraception.

La ménopause est difficile à vivre

C’est justement ce qu’on pense de ce qui accompagne la ménopause. On ne peut pas nier que la femme vit une période transitoire avec bouffées de chaleur et sécheresse intime mais il existe des traitements pour vivre cette période de la manière la plus normale que possible.

Il existe des lubrifiants pour faciliter la pénétration lors des rapports sexuels. Elle peut aussi envisager la sexualité autrement et ôter tous les tabous et en parler avec son compagnon pour vivre cette période pleinement.

Le relâchement des muscles du périnée

Ce type de relâchement n’est pas forcément lié à la ménopause, il est surtout associé à des femmes en surpoids, celles ayant accouché par voie basse à de multiples reprises ou ayant vécu un accouchement difficile avec une épisiotomie mal effectuée.

Toutefois, des traitements chirurgicaux existent pour pallier au relâchement des muscles du périnée. Il s’agit de la vaginoplastie qui est une chirurgie intime proposée dans le cadre d’un séjour médical en Tunisie. Elle permet alors à la patiente de bénéficier d’un meilleur confort.

Tout est dans tête, si on appréhende cette période avec méfiance et idées reçues, on risque d’extrapoler les douleurs et inconforts ressentis. D’où l’importance de bien cerner cette période et de la vivre comme elle vient. Il ne faut pas la redouter et essayer d’en voir les beaux cotés.