Rhinoplastie ethnique Tunisie : affinement des nez asiatiques et africains

La rhinoplastie ethnique affine les nez larges et épatés. C’est une chirurgie esthétique du nez qui traite les patients d’origine africaine et asiatique. Ces derniers ont la particularité d’avoir des nez écrasés, larges sur les côtés et qui manquent de projection.

D’une manière générale, les personnes qui appartiennent à une race particulière ont tendance à avoir certaines caractéristiques communes qui diffèrent de celles des Caucasiens. Dans le cas des Asiatiques, par exemple, il est très courant d’avoir une base du nez plus large et une pointe moins marquée. La rhinoplastie peut donc corriger ces différences qui définissent certaines ethnies, sans pour autant perdre leur identité.

Prix rhinoplastie ethnique Tunisie

Le prix d’une rhinoplastie ethnique pratiquée en Tunisie est de 2350 €. Ce prix comprend tous les frais relatifs au séjour tout compris.

DEVIS GRATUIT

Quelles sont les particularités des nez asiatiques ?

En résumé, les particularités des patients à qui est indiquée la rhinoplastie ethnique sont les suivantes :

  • Pont ou dorsum nasal plus petit
  • Une pointe nasale plus épaisse et plus plate
  • Un nez plus court
  • Rhinoplastie chez les Orientaux : techniques chirurgicales

Déroulement de l’intervention de rhinoplastie ethnique

Le chirurgien utilise les mêmes techniques que pour la rhinoplastie classique. Il veille cependant à les adapter pour convenir aux nez ethniques.

rhinoplastie ethnique tunisieTechniques d’amélioration de la projection d’un nez épaté

Lorsque le nez est épaté et manque de projection, le chirurgien aura besoin d’insérer un implant ou des greffes de cartilages ou d’os. Il est courant, dans la correction des défauts nasaux, de recourir à des tissus qui fournissent une structure de soutien, du volume ou qui moulent la forme du nez en raison de leur consistance. Comme nous l’avons vu, les greffes de cartilage sont les plus couramment utilisées, et peuvent être obtenues à partir du nez lui-même ou de la zone auriculaire ou costale. Ils sont appliqués en une ou plusieurs couches, après les avoir fragilisés, en faisant des incisions à leur surface pour les détendre ou en les écrasant.

La suture du cartilage permet de réduire et d’affiner la pointe nasale.

Faire des résections du cartilage et de l’os afin d’obtenir une arrête nasale plus fine. L’ostéotomie diminue ainsi la largeur du nez et affine sa base.

Techniques de réduction de l’épatement des narines

Pour diminuer l’épatement du nez, le chirurgien aura besoin d’affiner les traits en excisant le surplus au niveau des narines.

La plastie narinaire permet, dans ce cas, d’éliminer les tissus mous.

Suites opératoires de la rhinoplastie ethnique

Comme pour la plupart des chirurgies esthétiques, la rhinoplastie ethnique connait les mêmes suites relatives à l’anesthésie. Les ecchymoses et les bleus disparaissent rapidement et ne dépassent pas 15 jours. Les gonflements s’estompent au bout d’un mois.

A la fin de l’intervention, le chirurgien pose des attèles et des mèches. Le patient rentre le lendemain après avoir enlevé les mèches.

Pour soulager les douleurs, le chirurgien prescrit des antalgiques au patient.

Résultat rhinoplastie ethnique

La rhinoplastie ethnique procure aux patients qui y recourent un nez avec une arrête plus fine, des narines moins épatées. Le résultat définitif de la rhinoplastie ethnique est jugé après 6 mois de la sortie de la clinique.

La rhinoplastie ethnique laisse-t-elle des cicatrices ?

La rhinoplastie ethnique, ainsi que la rhinoplastie pratiquée sur tout individu, quelle que soit son origine, n’entraîne pratiquement pas de cicatrices. En cas de rhinoplastie fermée, l’opération est réalisée à l’intérieur des narines afin que la cicatrice ne soit pas visible.

Dans le cas où le chirurgien plasticien réalise une rhinoplastie ouverte, ce qui est généralement le plus courant dans ce type de rhinoplastie, une incision est pratiquée dans la columelle (le morceau de peau qui sépare les narines), mais la cicatrisation est généralement satisfaisante et les cicatrices sont à peine visibles.

Y a-t-il un âge minimum ou maximum pour subir une rhinoplastie ?

Avant de subir une rhinoplastie, il est important de savoir qu’elle ne peut être réalisée que lorsque le développement du patient est terminé. Cela signifie que sa taille et sa forme sont achevées, ce qui se produit à partir de l’âge de 18 ans.

Risques possibles d’une opération de nez ethnique

Les risques d’une rhinoplastie ethnique sont minimes, mais vous devez toujours vous mettre entre les mains d’un expert. Il n’y a pratiquement pas de complications et dans le cas où des améliorations sont nécessaires, une rhinoplastie secondaire peut corriger les imperfections ou ce qui ne nous plaît pas dans le résultat final.

Nous devrons attendre quelques mois jusqu’à ce que nous obtenions l’image finale et que le processus de guérison soit terminé. Les principaux inconvénients peuvent être dus à un problème de saignement après l’intervention ou à des problèmes liés à la cicatrice.