En quoi les couronnes dentaires sont-ils différents des implants dentaires ?

Il arrive que les termes « couronnes dentaires » et « implants dentaires » prêtent à confusion, et l’on peut même penser qu’ils sont synonymes. En réalité, il s’agit de deux solutions dentaires très différentes, avec des applications et des caractéristiques différentes.

Alors, à quoi faisons-nous référence lorsque nous parlons de couronnes dentaires ?

Les couronnes dentaires sont également connues sous le nom de « capsules dentaires » et désignent des dispositifs dentaires spécifiques utilisés pour couvrir, protéger et renforcer la surface d’un élément dentaire unique. La dent sur laquelle est appliquée la couronne dentaire (ou capsule dentaire) est généralement très endommagée (par exemple par des caries profondes), cassée ou même absente.

En revanche, les implants dentaires ne recouvrent pas une dent gravement endommagée mais remplacent intégralement la racine naturelle d’un élément dentaire manquant. Comme vous pouvez facilement le comprendre, il s’agit d’une différence substantielle qui permet également de comprendre comment ces deux solutions sont utilisées dans des circonstances très différentes.

Pour comprendre la différence entre facette couronne et implant dentaire, il faut d’abord distinguer l’aspect fonctionnel et esthétique que revêtent ces procédures de dentisterie.

Mais quels sont les cas dans lesquels le dentiste décide généralement de recourir à une ou plusieurs couronnes dentaires ?

Les circonstances peuvent être nombreuses, et les principales sont les suivantes :

  • La dent naturelle est présente mais gravement endommagée et affaiblie à tel point qu’une reconstruction normale avec un matériau composite est impossible.
  • La dent naturelle est présente mais très fragile et sujette à la fracture
  • La dent naturelle est présente mais a été affectée par une carie particulièrement profonde et invalidante, au point qu’une dévitalisation est nécessaire, et la capsule dentaire servira à réduire considérablement le risque de fracture.
  • Un ou plusieurs éléments dentaires sont soumis à une destruction progressive de l’émail et sont donc fragilisés.

Dans toutes les éventualités envisagées jusqu’à présent, les couronnes dentaires ont toujours pour objectif premier de protéger un élément de la dent.