Comment se préparer avant une abdominoplastie ?

Pour connaitre comment bien se préparer avant l’abdominoplastie, notons que contrairement à ce que certains peuvent penser, ce n’est pas un traitement chirurgical destiné à contrôler le poids du corps. En d’autres termes, si les personnes qui subissent une chirurgie de lifting abdominal n’adoptent pas un mode de vie sain et ne mangent pas de manière équilibrée, elles retrouvent l’apparence abdominale qu’elles avaient avant l’opération.

Par conséquent, pour que l’abdominoplastie donne des résultats permanents, il est essentiel que les personnes qui subissent une intervention chirurgicale contrôlent leur apport calorique et se maintiennent en forme grâce à un exercice physique sain avant et après l’intervention.

Principales recommandations avant l’abdominoplastie

L’abdominoplastie est une intervention chirurgicale majeure et nécessite donc une préparation particulière.

Tout d’abord, le futur patient doit :

  • Arrêter de fumer, s’il est fumeur. La fumée de cigarette favorise l’apparition d’infections dans les plaies chirurgicales résultant d’une future abdominoplastie. De plus, elle modifie le flux sanguin vers la peau, ce qui ralentit le processus de cicatrisation de ces blessures chirurgicales. En général, les médecins recommandent d’arrêter de fumer au moins deux semaines avant l’opération et, si le patient veut recommencer, de ne reprendre que deux semaines après l’opération.
  • Perdre du poids et atteindre le poids corporel jugé idéal par le médecin qui pratiquera l’opération.
  • Arrêtez de prendre la pilule contraceptive. Il est évident que cette indication préopératoire est valable si la patiente est une femme et utilise la méthode contraceptive susmentionnée. La pilule contraceptive favorise les épisodes de thrombose ; l’arrêt de son utilisation réduit le risque de thrombose.
  • Cesser toute prise de médicaments anti-agrégants (aspirine) et anticoagulants (warfarine). Cette indication préopératoire s’explique par le fait que ces médicaments diluent le sang et sont donc un facteur favorisant les saignements. Les plaies de l’abdominoplastie sont censées saigner, ce qui, si ces médicaments sont pris, peut être considérable et dangereux pour la santé du patient.
  • Avertir le personnel médical de toute allergie à des médicaments (analgésiques, sédatifs, anesthésiques, etc.), qui pourraient être utilisés lors d’une opération d’abdominoplastie.

Etant donné que l’abdominoplastie se fasse sous anesthésie générale, il est essentiel que le patient, le jour de l’opération, subisse un jeûne complet d’au moins 6 heures avant l’intervention pour éviter les complications.