Causes d’alopécie et traitements possibles

Comprendre les causes de la chute de cheveux pour déterminer le traitement adéquat pour la repousse des cheveux. La perte de cheveux pour la femme et l’homme est due à différentes raisons et se traite différemment.

Causes de chute capillaire

Les cheveux qui tombent peuvent être une manifestation d’une maladie ou juste le résultat d’une échéance inévitable. A partir d’un certain âge, une calvitie plus ou moins diffuse commence à paraître chez plusieurs hommes.

  • Une alimentation déséquilibrée peut entraîner une chute des cheveux ainsi qu’une intolérance à certains aliments ou encore une intoxication alimentaire dans certains cas. Un manque d’éléments nutritifs comme le zinc qui participe à la formation du collagène et de la kératine et renforce la fibre capillaire de la pollution et du soleil.
  • Comme manifestation d’une maladie comme l’hypothyroïdie. Avoir un dérèglement au niveau des hormones thyroïdiennes engendre un encrassement de l’organisme par les graisses et les déchets qui ne s’évacuent pas facilement. Un stress oxydatif qui dérègle la repousse capillaire et accélère la mort du cheveu.
  • La ménopause cause l’alopécie androgénique chez la femme à cause de la baisse du taux d’œstrogène. Cette baisse laisse la place aux androgènes qui cause une inflammation du cuir chevelu et donc la chute des cheveux. La grossesse aussi peut provoquer un dérèglement hormonal chez la femme et causer une perte de cheveux passagère.
  • Le stress est un élément engendrant la libération d’hormones dans le sang qui engendrent une altération du cycle pilaire.
  • Le tabagisme est aussi derrière le stress oxydatif qui fragilise le cheveu et cause chute.

Traitements anti-chute

Pour traiter la perte des cheveux il n’existe pas de traitement miracle. Toutefois, il est possible d’assurer ces béabas :

  • Éviter ce que l’on peut, comme le stress, le tabagisme ;
  • Se protéger des agressions extérieures (pollution, soleil) ;
  • Adopter une alimentation équilibrée et riche en zinc.
  • Ne pas oublier d’adopter une hygiène capillaire rigoureuse avec des serums anti chute.

Si la personne utilise les préoccupations précédemment citées et qu’elle perd encore ses cheveux, elle peut recourir à un traitement de médecine esthétique comme des injections de prp cheveux. Cela permet de stimuler la repousse capillaire grâce aux éléments nutritifs présents dans le plasma riche en plaquette du patient lui-même.

Dans un recours ultime pour éliminer une alopécie la greffe cheveux devient le dernier recours. Que ce soit par la méthode FUE ou FUT, la décision sera prise en fonction de