lifting seins tunisie
Les indications d’un lifting seins et les causes d’une ptôse mammaire
26 juillet 2018
injection prp tunisie
Complications possibles des injections du PRP
30 août 2018
Montrer tous

Liposculpture du visage

Pour améliorer le profil en utilisant des techniques moins invasives, la liposculpture de la face est un excellent moyen. Elle permet de redessiner les contours du visage en utilisant la propre graisse du patient.

En rétablissant la répartition de la graisse, qui a migré vers le bas du visage, sur les pommettes par exemple, le chirurgien offre à la patiente une technique de rajeunissement efficace et durable.

Etapes de la liposculpture du visage

Remodeler le visage par une autogreffe de graisse commence par :

  • Une liposuccion du menton

Le chirurgien commence par faire une liposuccion du menton pour enlever le surplus adipeux au bas du visage. Aspirer le surplus de graisse d’une zone et la passer en centrifugeuse pour collecter les cellules qui serviront de greffe lors de l’étape suivante.

Cette technique se fait seule ou elle peut précéder un lifting cervico-facial pour s’assurer d’une meilleure adhésion de la peau sur les nouvelles structures du visage.

  • Une liposculpture des pommettes et du nez.lipofilling pommettes

Si le nez dispose d’une légère bosse ou qui nécessite une retouche après une chirurgie du nez. L’injection de graisse autologue au nez permet d’avoir une arrête nasale plus droite ou encore de dissimuler le relief de la bosse nasale.

Quant aux pommettes elles peuvent nécessiter une injection de graisse en cas d’un fort amaigrissement et de perte de volume facial. La liposculpture des pommettes permet de redessiner le visage et d’en rajeunir l’aspect. La peau sera plus tendue et lisse sans avoir recours à un lifting. Ce lipofilling est d’autant plus plébiscité que son résultat est durable.

Les contours du visage sont mieux dessinés et le patient obtient ainsi un visage rajeuni sans les moindres effets secondaires et dans la plupart des cas une anesthésie locale devra suffire.

Comments are closed.