Simona Halep et sa reduction mammaire

Et si la réduction mammaire devient salvatrice. En effet, quand la taille de la poitrine devient gênante dans la vie quotidienne mais aussi dans le parcours sportif d’une athlète, la réduction de la taille des seins devient incontournable. Cela a été le cas de Simona Halep, une joueuse professionnelle de tennis qui avait une généreuse poitrine.

Comment ses seins la gênaient pendant le service ?

Simona a justement déclaré que ses seins étaient si lourds qu’ils la dérangeaient pendant le service. Elle avait des douleurs au dos Freins. La taille de sa poitrine était quand même un 80 E dans laquelle elle n’était pas du tout à l’aise dans son jeu. C’est pourquoi, elle a décidé de faire cette chirurgie de reduction des seins pour passer à un 80 B.

Suite à cet acte de chirurgie plastique, les victoires se sont enchaînées. Elle est plus à l’aise dans ses vêtements, dans son quotidien et surtout lors des tournois.

Deux ans après son opération elle a commencé à enchainer les victoires. En 2012, elle se hisse en finale à l’Open de Bruxelles. Mais ce n’est qu’en 2013 qu’elle se révèle et commence sa chaine de victoire :

  • 2014 : deuxième place au « Masters » et à Roland Garros,
  • 2015 : elle a obtenu le titre en premier Mandatory à l’indian wells,
  • 2016 : elle décroche le deuxième titre en premier Mandatory
  • 2017 : un doublé à Madrid, deuxième finale à Roland-Garros et en fin de saison elle devient n°1 mondiale.
  • 2018 : premier titre du Grand Chlem à Roland-Garros et la finale à l’Open d’Australie
  • 2019 : deux finales et un deuxième grand chlem à Wimbledon

Bien qu’on ne puisse affirmer à 100 % que ces réussites ne soient attribuées uniquement qu’à la chirurgie de réduction des seins, mais il est clair que Simona Halep est visiblement plus à l’aise après son intervention et elle bouge mieux après cette chirurgie mammaire.